Artisanat

Le “made in France” à un prix…

Après avoir vu que l’artisanat était remis à l’honneur dans un précédent article Il faut que je vous parles un peu des prix pratiqués par les créateurs afin que vous compreniez mieux pourquoi nous les pratiquons.

Vous vous rendrez également compte que beaucoup ne se paient pas correctement aujourd’hui et ne peuvent pas en vivre!

La base : les matières premières

Le vrai prix de l’artisanat est souvent bien plus élevé que celui de la fabrication hors France.

Je parle pas du made in china identifié, mais des marques françaises qui font produire leurs créations en Inde ou en Asie, même si la conception des modèles se fait en France.  Le souci, c’est qu’ils ne reflètent pas le vrai visage de la création française et cassent les prix de l’artisanat réellement local.

Bref. Je vais vous faire un rapide topo de ce qui se cache réellement derrière un prix « français » correctement calculé.

Quand on crée un produit, quel qu’il soit nous avons tout d’abord les matières premières, qui sont plus ou moins onéreuses.

(Souvent on entend, « y’a pas beaucoup de tissus, ça devait coûter tant, je ne comprends pas les prix aussi élevés pour ces créations ? »)

Alors oui parfois les matières premières ne sont pas très chères, mes créations sont entre 4€ et 30€ selon les produits, rien que de matière première !

Mes fournisseurs ne sont pas en chine, pour la plupart ils sont en France ou dans un pays européen, donc les prix ne sont également pas les même !

Les charges obligatoires et incontournables

A cela il faut ajouter, les charges.

Alors elles sont de plusieurs natures :

  • l’URSSAF+formation bien sûr avec un taux de 13.32%,
  • les impôts : 1%

Ensuite les divers frais répartis sur un certain nombre de ventes :

  • frais bancaires,
  • frais E-Transaction pour le raccordement du moyen de paiement à mon site web (je ne vous parle même pas de paypal qui est excessivement cher),
  • l’assurance professionnelle (obligatoire),
  • les frais de médiateur de la consommation (obligatoire),
  • une éventuelle prévoyance (car oui, en cas d’arrêt maladie nous n’avons pas 3 mais 90 jours de carence….),
  • la CFE (cotisation foncière des entreprise) qui varie selon le CA et la ville de domiciliation de l’entreprise….
prix artisanat

Pour information, l’URSSAF prend son pourcentage sur le CA, donc frais de port inclus, frais bancaires, etc. NOUS NE DEDUISONS RIEN et ne récupérons pas la TVA (seuil) !

 

Et je ne compte pas : chauffage, électricité, eau, téléphone, loyer, puisque je suis chez moi. Mais normalement je devrais le faire, et mes prix devraient être encore plus élevés !

Faire vivre l'entreprise...

Enfin, si nous voulons faire vivre l’entreprise

  • investir
  • être présent sur des événements
  • faire de la communication
  • payer des frais imprévus,
  • proposer de temps à autres quelques promotions,

une marge doit être pratiquée sur les produits vendus ! Elle est de 5% à 40% selon les produits, soit un montant de 0.5 à 25€ selon les produits.

Ah… et je n’oublierais pas quelque chose ???

...et se verser un salaire décent !

Quelque chose que souvent les créatrices oublient en calculant leurs prix, et qui pourtant est la base même de leur activité ?

LE SALAIRE ! Hé oui, comme vous, salariée ou indépendante, je dois me verser un salaire. Je ne travaille pas gratuitement et j’ai besoin de vivre comme tout le monde.

Celui-ci si on veut se payer correctement doit-être de 20/25€ par heure… Autant dire que la plupart du temps je suis plutôt entre 16 et 20€ !

Et je ne paie pas toujours toutes mes heures de réalisation du produit, selon les cas je vous offre 20 à 60 minutes !       

Alors oui vous allez me dire, 20€ c’est un super salaire…

artisanat

Oui et non, en fait pour 30% de mon temps passé en création, les 70% autres sont pour :

prix artisanat
  • l’administratif,
  • le site internet,
  • la communication,
  • les événements,
  • les photos de produits,
  • le SAV,
  • le développement,
  • les démarches auprès des boutiques,
  • etc.

…et ce temps là… n’est pas payé !

On est loin des 151h57 !! Au final je suis plus proche des 6€ de l’heure. A condition de vendre, sinon je suis à 0!

Pourtant certains pratiquent des petits prix, non...?

Alors, oui, certains prix de créatrices/créateurs français sont bien en dessous du prix du marché de l’artisanat français, et s’alignent presque avec du made in china, mais…

A votre avis sur quelle part rognent-ils pour baisser autant leurs prix ?

  • La première : baisser la marge, ce qui est possible mais empêche les promotions ET le développement de l’entreprise : achats de nouveaux matériaux, nouvelles machines, faire appel à des professionnels de la communication, apporteurs d’affaire, développeurs web (tout le monde en sais pas faire un site marchand),…Bref tout ce qu’on appelle l’INVESTISSEMENT !
  • La seconde : baisser voir carrément supprimer le salaire que doit normalement se verser un artisan pour vivre tout simplement !

Alors quand on à une activité alimentaire, c’est possible de faire une entreprise pour « passer le temps » mais on ne peu décemment pas en vivre et être moteur de sa propre vie si on ne se paie pas !

Pourquoi acheter à un artisan créateur / une artisane créatrice?

Voila un peu ce qui se cache derrière la réalité des prix des artisans-créateurs, et pourquoi on peut difficilement s’aligner sur les produitsfabriqués hors de France !

Sachez que lorsque vous achetez à un créateur, vous :

  • participez à la préservation du savoir faire français,
  • luttez contre le dumping social,
  • faites un geste écologique en limitant les gaz à effet de serre,

et surtout vous permettez à quelqu’un de vivre décemment de son travail !

Merci à vous !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :